En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualités

« Une résidence d’architectes au Petit Maroc, Saint-Nazaire »

Par CATHERINE DROUET, publié le mardi 6 février 2018 23:28 - Mis à jour le mardi 6 février 2018 23:29
piocheweb.jpg


9 février 2018 au 8 avril 2018

Le petit maroc est un espace à part dans la ville de Saint-Nazaire, parfois isolé lorsque les ponts basculants sont
relevés. Hétéroclite, il fait se côtoyer tiers-paysages (friches, espaces ayant perdu leur usage, dans lesquels la nature
a repris ses droits), espaces publics (places, lieux culturels…), espaces maritimes et habitations.
Pendant 6 semaines, les deux lauréates vont essayer de livrer une vision un peu inattendue de ce quartier, en
proposant aux habitants de décaler le regard qu’ils portent sur leur environnement. Elles travailleront aussi avec des
lycéens de la terminale technologique architecture et construction du Lycée Aristide Briand, dans le cadre d’un
partenariat avec l’ARDEPA.
Myrtille Fakhreddine est architecte et scénographe. Elle a notamment scénographié de grandes expositions au
Grand Palais à Paris (Irving Penn, Seydou Keïta) et fait l’habillage sonore pour des lieux culturels.
Laura Thomassaint est auteure et metteure en scène. Elle écrit, fait écrire et met en scène.
Pour les accueillir, les élèves du Lycée ont préparé une présentation du quartier du Petit Maroc en se mettant eux-
même en scène dans l’espace, après avoir réfléchi sur les sens du verbe « habiter ». Leurs photos seront exposées
lors de l’ouverture de la résidence, le vendredi 09 février.
« Vivre, c’est passer d’un espace à un autre, en essayant de ne pas se cogner. » Georges Perec, Espèces d’espaces.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe